Elémentaire 9

Décembre 2020‌

1/ En forme au naturel
2/ Les bienfaits du rire
3/ Le yoga du rire
4/ Réduire ses déchets : quelques pistes "zéro déchet"
5/ A nouveau du pain à Cap Bio :-)
6/ Anniversaire : Cap Bio fête ses 40 ans en février 2021 !!!


1/ En forme au naturel
Dans cet ouvrage, Anne-Laure Jaffrelo présente 27 cures santé et bien-être. En 1935, Pierre Valentin Marchesseau, le père de la naturopathie moderne, a créé trois cures pour permettre à l'organisme de retrouver son équilibre : la cure dépurative (à l'origine de la fameuse "détox"), celle de la revitalisation et celle de la stabilisation. Notre corps est une machine formidable. En lui prêtant un peu d'attention, il nous aide à réparer les excès et à nous ramener sur la voie de l'équilibre et du bien-être. Mais il est toujours nécessaire d'adapter un réglage alimentaire en fonction de sa constitution et en rapport avec son activité, son âge, le climat. Les cures s'accompagnent de nature, de sport et de méditation éventuellement. Elles se préparent en amont.



‌Voici quelques recettes extraites de l'ouvrage :

* Vin chaud sans alcool pour 1 l. : 500 ml de jus de raisin bio, 500 ml d'eau de source, 1 c. à c. de cannelle, 1 pincée de noix de muscade. Faire chauffer à feu doux le jus de raisin et les épices. A l'apparition de petites bulles, ajouter l'eau de source et porter à faible ébullition. Déguster chaud ou tiède.
(Pour entrer dans l'hiver)

* Soupe  aux shiitakés : 1 l de bouillon, 100 g de shiitakés, 2 c. à s. huile d'olive, 2 carottes, 1 oignon, 2 c. à s. de sauce soja, 1 c. à c. de sel. Faire revenir 4 mn dans l'huile l'oignon émincé et les carottes coupées en julienne. Ajouter le bouillon et la sauce soja. Porter à ébullition puis laisser mijoter 5 mn. Ajouter les champignons et laisser mijoter pendant 2 mn. Pour faire un plat complet, ajouter 200 g de nouilles asiatiques en même temps que les champignons.
(Pour stimuler son système immunitaire)

* Smoothie vert : 1 bouquet de persil, 1 banane, 1 poire, 1/2 à 1 l d'eau de source. A réaliser avec un robot mixer, ce qui donne une texture épaisse car mastiquer, c'est la santé ! A consommer seul, en dehors des repas.
(Pour de la vitamine C à foison)

* Soupe miso : 1 c. à s. pâte miso, 2 c. à s. algues, 500 ml de bouillon, quelques brins de ciboulette ou de coriandre, 100 g tofu (facultatif). Faire tremper les algues pendant 5 mn. Chauffer le bouillon et y placer la pâte miso, ajouter algues et tofu, ajouter les herbes ciselées. Servir aussitôt.
(Contre la fatigue)

* Tarte aux orties : 1 oignon, 2 gousses d'ail, 2 œufs, 400 g orties, 250 ml crème végétale, sel, muscade, 1 pâte à tarte. Préchauffer le four à 220°. Faire fondre l'oignon émincé dans de l'huile d'olive. Ajouter les orties et faire cuire à feu très doux, à couvert, pendant 3 mn. Saler. Dans un saladier, battre la crème végétale, les œufs, l'ail pressé et la muscade. Ajouter les orties et mélanger le tout. Verser sur la pâte étalée. Enfourner 20 mn à 220°.
(Contre l'anémie)

* Crème de banane à la spiruline: 1 banane, 1/4 ananas, 1 bonne c. à c. de spiruline, 1 yogourt nature de brebis, le jus d'1/2 citron. Couleur vert pâle, ce cocktail est énergétique, purifiant, excellent pour renforcer le système immunitaire, et très digeste.

* Gratin de millet : 200 g millet, 1/2 l bouillon, 250 g champignons de Paris frais, 250 g de légumes de saison, 50 g de comté râpé (ou 1 oeuf), 60 ml de crème de riz, 2 c. à s. d'huile d'olive.
Faire revenir le millet dans l'huile d'olive 2 mn puis recouvrir du bouillon. Laisser cuire à feu doux sans couvercle 10 mn jusqu’à absorption complète du liquide. Couvrir et laisser reposer 10 mn, les grains ne doivent pas coller. Préchauffer le four à 200°. Émincer les champignons et faire revenir avec les légumes. Ajouter le tout au millet avec la crème de riz et le comté râpé jusqu'à former un mélange homogène. Huiler un plat à gratin, verser le mélange, enfourner 15 mn à 200°.
(Pour la peau)

L'ouvrage fourmille de petits conseils et fait aussi une large place à l'aromathérapie et aux tisanes.

2/ Le rire c'est sérieux ! (Piarré) :

Les bonnes blagues et les films comiques ont eu du succès pendant ces confinements 2020 dus au COVID-19. Ce besoin d'humour fut déjà noté par La Fontaine : « Le monde est vieux, dit-on, je le crois ; cependant / Il le faut amuser encor comme un enfant. » 1678.

Le rire offre donc, face à l’âpreté du monde, un bref éclair récréatif.

Quels autres rires ? Fédérateur, séducteur, libérateur, cathartique, antalgique, apaisant, réparateur ; mais aussi nerveux, ironique, moqueur, insoumis, subversif, destructeur parfois.

Recherche :

La science en fait ne s'est jamais penchée de trop près sur le phénomène du rire... On en sait un peu plus depuis seulement les années 1990. Les chercheur.ses ont découvert que non, le rire n'était pas le propre de l'homme - ni de la femme d'ailleurs !

On a vu des orangs-outangs littéralement se rouler par terre de rire, des rats apprivoisés chatouillés émettre des ultrasons qui une fois descendus à notre fréquence humaine s'assimilaient à notre rire. Et étonnant, les jeunes gorilles et les adultes humains rient en expirant de l'air, mais les bébés humains et les jeunes chimpanzés rient en aspirant et en expirant de l'air.

Le rire serait une manifestation de joie sociale, une façon de renforcer la cohésion du groupe. Il servirait « au comportement expressif commun du bonheur » et procurerait ainsi « pour une espèce, un avantage social en terme de survie » selon C. Hess, un neurologue suisse.

Mais différences : chez les primates, surtout les jeunes, on rit dans des contextes de jeu, avec des contacts physiques. Le rire évite l'escalade vers la violence physique. Chez l'humain, on rit même en l'absence de contact physique. Le rire (comme les pleurs) est rattaché à des contenus cognitifs nouveaux, branché sur l'humour dans des contextes sociaux. C'est un instrument de communion.

Le lien social des primates passe par l'épouillage mutuel. Mais l'humain n'en a plus besoin ! Le rire a remplacé le toilettage pour créer du lien social. Et ce lien est engendré « par la libération d'endorphines dans le cerveau, mécanisme qui appartient au contrôle de la douleur » écrit D. Dunbar (univ. d'Oxford). D'où la création et le renforcement de réseaux sociaux (les vrais, pas les GAFA!), probablement à l'origine du langage.

Et les bienfaits du rire ?

Il existe de nombreux 'clubs du rire' ; et dans les hôpitaux, l'association Le Rire Médecin fait intervenir des clowns en pédiatrie, auprès de 83 000 enfants chaque année depuis 1991, pour égayer leur quotidien et rendre plus supportable la douleur. Pour chacun de nous, dit JC Cassel (univ. Strasbourg), « le rire est une sorte de footing stationnaire, il sollicite de nombreux muscles faciaux, thoraciques, abdominaux, du dos et des cuisses ». Une recherche finlandaise a montré un effet antalgique : le rire social provoque la production d'endorphines (qui se lient aux récepteurs d’opioïdes) et permet l'élévation du niveau de sensibilité à la douleur (on supporte mieux la douleur).

Pour la Fédération Française de Cardiologie, « on prévient le stress par le rire ». Un enfant rit jusqu'à 400 fois par jour, mais un adulte à peine 10 ! (Et Poutine, Trump, le Pen, Bolsonaro, zéro fois!!). Dommage... pas étonnant que nous soyons stressé.es !

Les bienfaits sont listés par cette FFC :

Le rire stabilise stabilise le rythme cardiaque et diminue la pression artérielle. Il augmente la quantité d'air ventilée, nettoie nos poumons, améliore l'oxygénation du sang. Il augmente le production de globules blancs, renforçant notre système immunitaire (donc, pour résister au Covid, RIEZ !). Il réduit la production de cortisol, hormone du stress, procurant immédiatement un sentiment de bien-être. Il a aussi un effet bénéfique sur notre sommeil, notre digestion, notre énergie sexuelle. Il facilite les rapports humains, diminue l'agressivité, dédramatise les situations.

Enfin, un étude récente (2018) montre que « la thérapie par le rire est efficace pour retarder les complications cardio-vasculaires du diabète, et devrait être utilisée en complément des traitements classiques ».

La FFC recommande donc « de rechercher les occasions de rire tous les jours, pratiquer l'autodérision, s'amuser des travers de la vie ».

Alors, rions, rions de tout, tous les jours !

Source : Le rire sous l’œil de la science. Le Monde 'Science et Médecine'. 25/11/20 


3/ Rire en cette période de crise (Maria Ilena) :

Savez-vous que vous pouvez retrouver le Rire et remettre du Rire dans votre vie ?

Le Yoga du Rire se présente à vous. La règle est simple :

Rire sans raison, sans faire appel aux blagues, ni à l’humour, il suffit de se laisser guider par l'animateur et les fous rires collectifs. C’est une manière joyeuse de prendre soin de soi, de retrouver de l'énergie, de sortir de cette morosité qui pèse. La première séance peut dérouter mais en prenant conscience de tous les bienfaits du rire, je vous invite à essayer et à vous faire ce cadeau.

Le yoga du rire est accessible à tous de 7 à 107 ans. Les séances sont collectives, durent une heure et se composent d’un éveil du corps, d’exercices respiratoires, d’un échauffement de la voix, d’exercices de rires (accompagnés de mouvements simples et d’étirements doux), d’un moment de méditation, de relaxation, et de partages.

« Nous ne rions pas parce que nous sommes heureux,

Nous sommes heureux parce que nous rions ! »

Dr Madan Kataria(créateur du Yoga du Rire).

Les vertus du rire sont scientifiquement prouvés, les bienfaits sont nombreux et s’installent durablement au fur et à mesure de l’entraînement. Voilà une activité des plus joyeuse et agréable à essayer dès que possible.

Au plaisir de rire ensemble. Joyeusement !

Pour plus de renseignements, Maria Ilena (coordonnées à Cap Bio)
.


4/ Du 21 au 29 novembre, c'était la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets.
     * Les cosmétiques solides fabriqués soi-même sont une réponse au suremballage des produits vendus dans le commerce. De plus, fabriquer soi-même son produit, c'est être sûr de sa composition.


Je n'entre pas dans le détail des recettes du livre, on en trouve aussi beaucoup en ligne. Mais voici quelques produits utiles pour les réaliser : L'huile de noix de coco et le beurre de karité apportent brillance et souplesse aux cheveux. L'huile de sésame est hydratante. L'argile verte a des propriétés antiseptiques, anti-inflammatoires et reminéralisantes pour les dents. Le bicarbonate de sodium a des propriétés blanchissantes. La fécule de maïs a un pouvoir absorbant pour fabriquer les déodorants. Le marc de café est un exfoliant naturel aux multiples vertus, ainsi que le sucre.

    * Découvrez le furoshiki, une technique de pliage et de nouage de tissu originaire du Japon, pour offrir vos cadeaux. Grâce à cette petite vidéo ludique, apprenez l'art de l'emballage zéro déchet : 


    * Recette du pain pas perdu proposée par la FNE dans ses recettes et astuces anti-gaspillage : 1/2 baguette pain dur, 1 tasse lait végétal, 25 g beurre mou ou purée d’amandes, 3 c. à s. de sucre de canne, 3c. à s. de noix de coco râpée, 1 banane bien mûre, 2 c. à c. de cacao non sucré, 1/2 c. à c. de mélange pour pain d'épices. Préchauffer le four à 180°. Verser dans une casserole le lait, le pain dur, couvrir et laisser tiédir sur feu doux jusqu'à ce que le pain ait absorbé le lait et qu'il ait bien ramolli. Écraser la banane avec le cacao et les épices. Ajouter le sucre et la noix de coco. Mixer le pain r amolli jusqu'à obtenir une consistance un peu gluante et sans gros morceaux. Ajouter le beurre ou la purée d'amandes. Mélanger tous les ingrédients. Verser la préparation dans un moule à cake beurré et laisser cuire 35 à 40 mn. Attendre le refroidissement avant de démouler.

5/ A nouveau du pain à Cap Bio :-)              

Depuis quelques semaines, vous avez pu vous rendre compte qu’il y a un dépôt de pain dans nos rayons. En effet, Johan KHAN, artisan boulanger établi à Longraye entre Bayeux et Villers-Bocage,  apporte chaque mercredi matin une petite partie de sa production. Répondant à un projet personnel de vie à la campagne, il a créé un atelier de fabrication de pain. Après une pratique pour un usage privé et rencontrant d’autres artisans un peu partout en France, il s’est lancé et fonctionne depuis plusieurs années déjà.

Ses pains sont faits avec de la farine de blé demi-complète T80, de la farine de seigle et d'épeautre, du levain naturel, de l’eau filtrée et c’est tout !

Les farines proviennent de la coopérative BIOCER (Eure).

Quelques productions :

pain 1/2 complet au levain naturel avec un peu de seigle

pain aux graines de lin et de tournesol

pain aux noix

pain aux 4 graines (lin, tournesol, sésame, pavot)

La cuisson se fait au feu de bois.

Technique de fabrication

Le levain est un mélange d’eau et de farine où se développe une culture de levure (des champignons microscopiques) et de bactéries (des lactobacilles). La fermentation dégage du gaz carbonique
qui permet à la pâte de lever. Le levain était la seule méthode utilisée avant le XVIIe siècle.

Levain et levure de boulanger.

La levure de boulanger contient des levures immédiatement utilisables alors que pour le levain, il faut plusieurs jours pour que la culture microbienne se mette en place. Mais le levain est réutilisable de jour en jour si on continue d’entretenir la culture. Le levain abrite un écosystème de micro-organismes propre à l’environnement : l’origine de la farine, le lieu de fabrication, l’air ambiant ou les mains du praticien influencent la composition du levain.

Intérêt du pain au levain

L’indice glycémique du pain au levain est plus bas que celui d’une baguette classique, donc meilleur pour prévenir le diabète de type2 et garder la ligne !

Il contient plus de vitamines : C B1 B2 K et des folates (B9)

Il contient plus de minéraux : magnésium, zinc, sélénium

(l’acide lactique du levain augmente la solubilité des deux premiers minéraux, donc leur assimilation).

Le goût : le pain au levain est légèrement acidulé (en raison des acides lactiques et acétiques que dégagent les bactéries) avec une saveur plus agréable et plus subtile.

Enfin, le pain au levain se conserve plus longtemps (rassit lentement en le gardant dans un torchon) et sa digestibilité est supérieure au pain commun.

Un conseil du boulanger pour finir : pour redonner un coup de fraîcheur au pain, le mouiller sous le robinet et le passer quelques minutes au four bien chaud !

Bonne dégustation à tous !



6/ Cap Bio fête ses 40 ans en février. Plusieurs événements festifs sont à l'étude : film (Douce France : site du film ici), bal folk, "gratuiterie"... Mais un retour à la normale est nécessaire pour pouvoir les organiser. A suivre, donc !

 Restez prudents !
Prenez soin de vous !
Portez-vous bien !
A très bientôt !
 
Rédaction : Jacques, Maria-Ilena, Piarré, Stéphanie
Mise en ligne sur le site : Gwénolé